Un engin capable d'éteindre les feux de forêts californiens ?

 Mise à jour de cet article : le 8 novembre 2019

 

Au vu des difficultés des pompiers Californiens et australiens (video ici) à vaincre leurs puissants feux de forêts avec des milliers de professionnels, leurs camions et des bombardiers d’eau, un besoin d'innovations techniques et organisationnelles s'intensifie face à l'urgence...

Une innovation technique n'est pas forcément une invention géniale, elle peut aussi être l'adaptation pour de nouveaux usages de technologies existantes. 

Ainsi la machine en photo ci contre n'est, à ce jour, qu'un puissant accessoire agricole monté sur un tracteur, pour broyer le sol, aspirer et projeter le broyat...

Adapter cet engin et l'utiliser pour combattre les feux de forêts, constitue un ensemble d'innovations techniques et d'organisations disruptives qui pourraient inverser la tendance en offrant aux agriculteurs californiens, venant en renforts des pompiers avec des centaines de tracteurs, une mobilité et une  puissance de pénétration/destruction des feux décisives pour sauver leurs domaines agricoles.

Pour preuve la ligne de feu de cette vidéo de Californie (cliquer ici), que 3 ou 4 tracteurs équipés pourraient éteindre et broyer sur toute sa longueur.

 

  Un engin capable d'éteindre les gros feux de forêts?

Plus mobiles sur terrain accidenté et plus puissants que les camions de pompiers traditionnel, ces engins broyeurs de feu peuvent équiper 10 à 50 voir 100 tracteurs locaux, réquisitionnés ou loués pour l'occasion.

- Si c'était si simple, ça existerait déja !

- Si j'en crois cette photo, l'engin existe déja ! Mais en effets il n’est pas possible d’intégrer les agriculteurs dans la corporation des pompiers. Donc ces agriculteurs locaux sont évacués des zones à risque au lieu d’être embauchés en renfort. 

Ainsi, à l’innovation technique il faut rajouter une innovation d’organisation. La plus simple, du côté des autorités publiques, serait d'intégrer les agriculteurs dans les réserves communales de sécurité civile.

Et du côté privé l’innovation d’organisation n’est qu’un changement de mentalité des agriculteurs qui peuvent dés maintenant s'équiper de matériel anti incendie...

Alors que faut-il faire pour que ces innovations d'usage arrivent jusqu'aux viticulteurs californiens pas encore ruinés par l'incendie de leurs domaines ?

A votre écoute, ...

 

 

 

La méthode consiste à projeter sur les flammes de la terre du site, broyée et humidifiée.

Avec un broyeur de sol forestier (type LAGARDE BSF1 ou broyeur de pierres KIRPY) couplé à un puissant aspiro-propulseur agricole et soutenu par un compresseur à air comprimé et un pulvérisateur agricole pour humidifier le broyat, on peut envisager la projection d’un très puissant jet de broyat décapeur de flammes.

 

En effet, en humidifiant à 20% ce broyat on obtient pour 100 litres d’eau, 500 litres de broyat à projeter.

Un tracteur ainsi équipé aurait 5 fois plus d’autonomie qu’en utilisant uniquement de l'eau. Avec les avantages de la rapidité d’intervention par l’attaque directe et celui de l’hyper mobilité. Un bonus pour la sécurité des sapeurs autant que pour la poursuite du feu dans ses derniers retranchements.

La méthode consiste à projeter sur les flammes la terre et l'humus  du site, broyée et humidifiée.

 

Cette terre projetée étant en grande partie réutilisée mètre après mètre par le broyeur-propulseur pour éteindre la suite de la ligne de feu.

Ces tracteurs équipés du RKF mouillent les cendres et les mélangent à la terre et les végétaux du sol qu’ils viennent d’éteindre et projettent à nouveau vers l’avant ce mélange pour éteindre quelques mètres de plus de ligne de feu qu’ils broient et humidifient à leur tour pour éteindre encore quelques mètres de cette ligne de feu...

Si l’efficacité de cette méthode se vérifie, on peut envisager l'équipement des tracteurs du monde  entier avec ce nouvel accessoire agricole conçu pour éteindre les grands feux de forêts difficiles d’accès… 

Un bel espoir de victoires rapides pour les soldats du feu ? 

Ce décapeur-broyeur de flammes est une piste d'innovation qui m'enthousiasme aussi parce qu'elle permettrait de  poursuivre les feux jusque dans leurs derniers retranchements avec une très grande puissance d'extinction des flammes, soutenue principalement par les vents forts qui deviendraient les amis du sapeur. Le broyeur de sol permettrait de sécuriser un chemin sur le sol brulé et ainsi d’attaquer le feu par derrière avec l'aide du vent pour faciliter l'approche du feu et amplifier la puissance de la projection de broyat.

Théoriquement, la puissance de propulsion du broyat aurait besoin de vents forts pour être plus efficace...

En plus cette machine serait relativement facile à mettre au point puisqu'il s'agit essentiellement d'un nouvel usage d'accessoires agricoles existants.

Sans oublier que la France agricole est équipée de milliers de tracteurs et que la plupart des mairies en possèdent au moins un. Ce n'est donc pas un tracteur, mais des dizaines qui seraient mobilisables localement (cf la Piste d’innovations N.5).

   Poursuivre les feux à 10 voir 20 tracteurs équipés de ce Rural Killer Fires et de remorques-citerne d'eau, représenteraient des renforts efficaces pour les pompiers des quatre coins du monde. 

Piste d'innovations N°2bis : Pour rouler sur les cendres en toute sécurité : La fabrication de chaussettes de pneus sur mesure,  en fibre de verre HiTech, pour la protection des pneus des tracteurs et de leurs remorques contre les excès de chaleur des sols brûlés. 

 

A suivre

A votre écoute pour la suite à donner à ces pistes

Eric B.