Éloge de l’innovation

Définition : . Source Wikipédia

L’innovation c'est l'ensemble du processus qui se déroule depuis la naissance d'une idée jusqu'à sa matérialisation (lancement d'un produit), en passant par l'étude du marché, le développement du prototype et les premières étapes de la production.

Ce blog se situe à l’étape de la naissance de l’idée, de la piste à suivre.

Stopper les feux de forêts,

ce serait innovant ?

Innover pour réduire le nombre d’accidents (de départs de feux)

Innover pour réduire leur gravité. (Détection et interventions + rapides)

 

Innover pour stopper les feux installés proportionnellement à leur ampleur.

 

L'innovation selon l'INSEE

*La dernière version du manuel d'Oslo définit quatre catégories d'innovations : 

(Source INSEE 2019)

⦁ Innovations de produit (bien ou prestation de service) : une innovation de produit correspond à l'introduction d'un bien ou d'un service nouveau ou sensiblement amélioré sur le plan de ses caractéristiques ou de l'usage auquel il est destiné. Cette définition inclut les améliorations sensibles des spécifications techniques, des composants et des matières, du logiciel intégré, de la convivialité ou autres caractéristiques fonctionnelles ;

⦁ Innovations de procédé : une innovation de procédé est la mise en oeuvre d'une méthode de production ou de distribution nouvelle ou sensiblement améliorée. Cette notion implique des changements significatifs dans les techniques, le matériel et/ou le logiciel ;

⦁ Innovations d'organisation : une innovation d'organisation est la mise en oeuvre d'une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques, l'organisation du lieu de travail ou les relations extérieures de la firme ;

⦁ Innovations de marketing : une innovation de marketing est la mise en oeuvre d'une nouvelle méthode de commercialisation impliquant des changements significatifs de la conception ou du conditionnement, du placement, de la promotion ou de la tarification d'un produit.

 

Le diagnostic de la situation initiale

Les feux de forêts ne sont pas une fatalité : 90% des départs de feux sont d’origines humaines.

 

Les causes d’incendies en France, ces dernières années :

32% causés par malveillance ; + 16% causés par les travaux chez les particuliers ;

+12% causés par d’autres imprudences ; + 8% causées par les travaux agricoles ;

+ 6% causés par les travaux forestiers ; + 3% causées par les accidents de véhicules ;

+ 2% causés par d’autres accidents ; + 2% causés par les dépôts d’ordures ; 

+ 2% causés par les lignes électriques.

Autres causes :

8% causés par la foudre ; + 2% causés par la reprise d’incendies.

 

Des efforts de vigilance et de prévention peuvent donc faire diminuer les risques. 

En s’en donnant les moyens, la marge de progrès sur cet axe prévention est considérable. 

Les objectifs

 

Innover pour inverser la tendance

Mon propos est de donner à commenter des pistes  d’innovations pour démontrer qu’en innovant nous pourrions facilement sortir du fatalisme et de la résignation face aux feux de forêts :

⦁ Par l’éducation à la sécurité forestière 

⦁ Par la formation aux gestes qui sauvent la forêt (apprendre à contenir et éteindre un départ de feu,…) 

⦁ Par l’équipement de la société civile en moyens d’extinction spécifiques feux de forêts (extincteurs forestiers, pelles à feux, rouleaux et batteuses de flammes, …)

⦁ Par la reconnaissance des agriculteurs comme des ressources anti feux de forêts providentielles à privilégier, et par l’équipement de leurs tracteurs avec des Rural Killer Fires (à mettre au point et à tester rapidement).

 

Sur tous ces sujets la société civile peut prouver son agilité pour surmonter de bien sinistres présages.

Qu’en pensez-vous ?

A votre écoute,

Éric B.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0